Problèmes de préposition

Les prépositions sont une source intarissable de questions, de doutes, d’erreurs. Pour vous en convaincre ou pour achever de vous en convaincre, lisez les énoncés suivants et choisissez la bonne réponse… ou ce que vous croyez être la bonne réponse.

1

a) Peu d’élèves ont échoué cet examen.
b) Peu d’élèves ont échoué à cet examen.

2

a) Beaucoup d’élèves ont réussi cet examen.
b) Beaucoup d’élèves ont réussi à cet examen.

3

a) Nous devons pallier à ce problème le plus rapidement possible.
b) Nous devons pallier ce problème le plus rapidement possible.

4

a) Les retardataires ont écopé une amende.
b) Les retardataires ont écopé d’une amende.

5

a) Les médias nous informaient sans répit de l’état de santé du pape.
b) Les médias nous informaient sans répit sur l’état de santé du pape.

6

a) Nous continuons à apprécier vos commentaires.
b) Nous continuons d’apprécier vos commentaires.

7

a) Je vous remercie de votre accueil chaleureux.
b) Je vous remercie pour votre accueil chaleureux.

8

a) Si vous comparez votre situation à la leur, vous ne vous plaindrez plus.
b) Si vous comparez votre situation avec la leur, vous ne vous plaindrez plus.

9

a) Les spectateurs crient après les arbitres.
b) Les spectateurs crient contre les arbitres.

10

a) Je suis sous l’impression que ce test a été stressant.
b) Je suis sur l’impression que ce test a été stressant.


Réponses

1. b

2. a et b. On peut employer ce verbe avec ou sans préposition. Dans ce cas au moins, il est plus facile de réussir que d’échouer.

3. b. Même si l’emploi de ce verbe avec la préposition à est généralisé, la seule construction jugée correcte est celle sans préposition.

4. a et b. Dans cet emploi, écoper est au sens figuré et s’emploie indifféremment avec ou sans la préposition. Toutefois, il est considéré comme appartenant à un registre familier; on le retrouve abondamment dans le style journalistique. Il est préférable d’utiliser condamner ou recevoir : Les retardataires ont reçu une amende. Les retardataires ont été condamnés à une amende.

5. a et b

6. a et b. On utilise habituellement le verbe continuer avec la préposition à, mais on lui préfère la préposition de pour éviter un hiatus. Dans ce cas-ci, l’emploi de la préposition de (6 b) est donc préférable.

7. a et b. Lorsque le verbe remercier a pour complément un nom abstrait, on emploie, de préférence, la préposition de comme dans l’énoncé 7 a. Lorsqu’il a pour complément un nom concret et comptable, on emploie plutôt pour (Je l’ai remercié pour ses cadeaux).
Note – Lorsque le complément est un verbe à l’infinitif, seul l’emploi de la préposition de est correct (Je vous remercie d’avoir accepté mon invitation.).

8. a et b

9. a et b. Cependant, l’expression crier après appartient à un registre familier.

10. Aucune. Les deux constructions sont incorrectes. En particulier, l’expression employée en 10 a est un calque de l’anglais to be under the impression that. L’expression correcte est avoir l’impression de : J’ai l’impression que ce test a été stressant.